Archives de Catégorie: Donnie News Network

Le machiavélisme de Momoki

Tsugunaga Momoko, ou Momoki, ou Momochi, a officiellement annoncé qu’elle arrêtait de porter des couettes banane et donc son personnage de Momochi. Cette annonce, banale au demeurant, puisque logique avec la fin des Berryz, montre la totale perfidie de cette personne.

La lente décente des Berryz dans les tréfonds musicaux a été accentué par le personnage horrible de Momochi. Personnage totalement insupportable qui n’a pas su évoluer comme l’avait fait Sayu avec son personnage de langue de vipère, et créer de l’empathie et sympathie pour son personnage, mais restant toujours sur le domaine de la fille tête à claque qui monopolise l’attention au détriment du groupe.
Ce personnage a détruit le groupe, année après année, et momoki en avait parfaitement conscience, car cela faisait partie de son plan. Voyant la chute des Berryz, qu’elle ne deviendrait jamais leader et que chez les Buono c’était la fin également, elle décida d’accélérer le rythme pour exploser la barrière Berryz qui l’empêchait de faire évoluer sa carrière. Sans état d’âme, elle a joué son rôle à la perfection, et on sait tous comment ça s’est terminé le mois dernier.
Lors du concert d’adieu, tout le monde a dit être ému par le professionnalisme qu’elle dégageait sur scène pour ne pas craquer et pleurer comme les autres. Et bien moi je dis foutaises ! À ces gens là je leurs dis qu’ils sont bien naïfs et qu’ils ne connaissent pas le mal qui habite cette personne. Qu’elle ne pleure pas ce n’est pas du professionnalisme, c’est simplement qu’elle n’avait pas de raison de pleurer, tout ce qui s’est passé c’est elle qui l’a voulu. Il n’y avait aucune raison d’être triste, au contraire, c’est pour ça qu’elle sourit tout le temps durant le concert. Elle exulte.

Cette décision de faire disparaitre Momochi montre que le seul but de ce personnage était de détruire les Berryz, puisqu’à présent ses collègues pointent à pole emploi et elle seul a toujours un job avec une promotion de manager où elle s’incruste dans les clips/covers/etc.

Coïncidence ou réalité scientifique ?

Demandez vous à qui profite le crime et vous comprendrez l’ampleur du machiavélisme de cette fille.

Publicités

DNN : La voix du prophète

Suite à l’annonce de la fin des Berryz, qui fut prédit de nombreuses fois mais considéré comme des provocations car la vérité est toujours difficile à entendre, les gens s’interrogent sur l’avenir du H!P.
Donc voila ce qui va se passer pour les membres des Berryz.

– Saki et Miyabi vont intégrer les °C-ute.
– Risako et Momoko vont faire une carrière solo.
– Chinami, Maasa et Yurina vont disparaître.

Prophète

DNN : Les répercussions du handcheck AKB48

Plusieurs mois après l’incident qui a bouleversé le monde des idols au Japon, il est temps de revenir sur cette tragédie. Pour ce faire nous avons interviewé Jean-mi, chef de rayon dans un Brico dépôt en Eure-et-Loir.

DNN : Jean-mi bonsoir.

Jean-mi : Bonsoir.

DNN : Tout d’abord nous allons rappeler à nos lecteurs qui n’ont peut-être pas suivi l’affaire de la scie sauteuse 48 comme on l’appelle là-bas, ce qui s’est passé. La tragédie s’est déroulé durant une séance de handcheck, où le principe est de vérifier les mains d’une ou plusieurs idols. Durant cet événement deux idols ont été sauvagement attaqué par un énergumène agitant une scie sauteuse modèle Black&decker 600W KS900EK. Pouvez vous nous donner votre avis d’expert concernant cet incident.

Jean-mi : Tout d’abord je tiens à dire que dans notre magasin, avant chaque vente de scie sauteuse nous précisons clairement au client que ce matériel n’a pas pour usage de couper les membres d’un être humain. Donc ce qui s’est passé au Japon ne serait jamais arrivé chez nous. Ensuite, mon avis est que ce qui s’est passé durant ce handcheck est une très bonne chose.

Lire la suite

DNN : Mitsui Aika l’idol la plus détestée du H!P

6 mois après le concert du nouvel an du H!P, la colère des Morning Musume n’est toujours pas retombé. L’affaire n’a pas fait grand bruit dans nos contrées, mais au Japon c’est devenu l’un des plus grand clash au sein du Hello! Project.

Quelques explications s’imposent.
À la fin de l’année 2013, un grand concert a eu lieu avec des actuelles et anciennes membres du H!P pour fêter la nouvelle année. Parmi les anciennes il y a eu Mitsui Aika. Ancienne membre des Morning Musume qui a dû quitter le groupe à cause d’une amputation de la jambe.
Lors de ce concert, Aika est monté sur scène sans aucun problème à la jambe et s’est mise à danser avec les autres. Les idols sur scène n’ont rien laissé paraitre durant le show, mais en coulisse les règlements de compte ont été nombreux.

Lire la suite

DNN : La chute de Miyabi

Cette année toute l’équipe de DNN n’a pas pu aller à Japan Expo. Seulement quelques reporters ont pu faire le déplacement, d’autres ayant eu du linge à étendre ou des lacets à faire les empêchant de faire le déplacement.

Cependant, les quelques personnes présentes ont pu nous rapporter un fait important qui s’est déroulé durant le concert des Berryz/°C-ute en fin de soirée. Aucune image n’a encore été publié, mais il semblerait que Natsuyaki Miyabi serait tombé durant la chanson Special Generation.

La raison de cette chute serait l’alcool. Apparemment elle était ivre morte durant le concert. Après sa chute, ayant le micro toujours ouvert certains spectateurs affirment l’avoir entendu ronfler par terre quelques secondes, jusqu’à ce que quelques-unes de ses collègues la relève et lui disent qu’elle abuse, que c’est la France, qu’elle pourrait faire un effort quand même. Ce à quoi l’idol aurait répondu : « Je les emmerde, les français c’est tous des cons ! » et finissant par un doigt d’honneur à l’assemblée.

On comprend pourquoi aucune photo n’est apparue. Le H!P essayant tant bien que mal de ne pas ébruiter l’affaire.

DNN : Pump up the volume

Je reçois beaucoup de lettres pour me demander pourquoi j’écris Pump up the volume lorsque je parle du dernier single des Popop, alors qu’il s’agit uniquement de Pump Up.

Eh bien c’est très simple, le titre du single est une référence directe au film Pump up the volume sortie en 1990. Mes sources pour affirmer une telle chose ? Furukawa Konatsu. Difficile de faire plus fiable qu’une membre du groupe.

Lors de mon voyage au Japon j’ai effectué quelques vérifications de mains vu que je suis journaliste professionnel et qu’il faut aller sur le terrain pour dénicher la vérité vraie, et non pas simplement écouter les bruits de couloir qui mènent à des moulins à vent. Et donc durant une de ces séances de vérification, j’ai demandé à Konatsu si le titre du single était bien une référence au film et elle ma dit oui complètement. Je lui ai dis que c’est bien ce qu’il me semblait parce que le film était trop bien et la chanson aussi donc ça ne pouvait pas être une coïncidence mais bien une réalité scientifique, et là elle m’a dit oui, que le film était excellent, qu’il avait cette énergie des année 90 comme les films de John Hughes façon Breakfast Club ou Ferris Bueller à pousser les jeunes de l’époque à ouvrir leur gueule et se révolter contre le système et l’école.

Donc voila pour les explications, maintenant allez regarder Pump up the volume, c’est une recommandation de Konatsu.

DNN : Avertissement pour Japan Expo 2014

Dans quelques semaines va se dérouler la 48ème édition du festival Japan Expo. À cette occasion les C-ute et Berryz Kobo seront présentes pour diverses activités. Malheureusement, un communiqué de la gendarmerie nous a informé qu’un risque pour la sécurité de chacun, que ce soit celle des artistes ou des personnes participants aux activités, était envisageable. Donc nous avons décidé de relier cet avertissement.

Vous vous rappelez certainement de l’horrible affaire RiiMina de l’année dernière. Et bien d’après certaines informations internes aux forces de police, cette personne, placé dans un hôpital psychiatrique après une chasse à l’homme de plusieurs mois, se serait évadé de l’établissement. Encore aucun indice n’a été recueilli pour déterminer l’endroit où elle se trouve actuellement. Cependant, son twitter a démontré qu’elle avait l’intention de revenir à Japan Expo pour « finir le travail », ce sont ses propres mots.

Les autorités sont très clair à ce sujet, faites très attention durant les événements de Japan Expo impliquant les C-ute et Berryz Kobo. Cette personne est mentalement instable. Elle est prête à tout et très probablement armée. Si vous apercevez sont signalement, suivant la situation, sauvez les idols à proximité si vous voyez qu’elle brandit une scie sauteuse, sinon si vous êtes trop loin sauvez simplement votre peau.

DNN : La vraie version de « Egao no Kimi wa Taiyou sa » des Morning Musume

 

DNN : Idoliques Anonymes (2)

Bonjour, je m’appelle ****** et je suis idolique.

Hier j’ai failli replonger. On m’a proposé de venir à une nocturne pour récupérer un dvd d’idol. Même si je savais qu’il y avait des wotas français, le désire de posséder cet objet était extrêmement fort. Si je m’avais laissé aller, j’aurais accepté cette proposition.

J’ai résisté et j’en suis fier. Pourtant, cela me montre une nouvelle fois à quel point je suis toujours perdu et faible, pour avoir envie de subir de la mauvaise compagnie contre une simple dose d’idol.

J’ai résisté cette fois-ci, mais la prochaine fois…

idoliques.anonymes@gmail.com

DNN : Idoliques Anonymes (1)

Cher Donnie News Network,

Je vous écris aujourd’hui car je me suis reconnu dans votre appel à témoins.
J’ai perdu mes amis (et peut-être bientôt mon travail) à cause de l’idolisme.

J’ai tout d’abord cru que c’était une bonne chose, que c’était une bonne action, que ça ne faisait rien de mal.
Mais plus ça va, plus je me rend compte que c’est tout le contraire.
À cause des idols je ne peux plus vivre une vie normale. Récemment, j’ai failli commettre l’irréparable en criant dans le bus, ne pouvant pas me retenir à l’écoute de mes chansons préférées. C’est tellement hypnotisant !

Je pense que c’est dangereux et qu’il vaut mieux ne pas commencer, tout comme la drogue ou l’alcool.
Besoin d’aide mais je ne sais plus vers qui me tourner… tout le monde se moque de moi à cause de ma passion…

Christophe.

idoliques.anonymes@gmail.com